Expertise particulière

Quelques cas d'expertises particulières :

A. Nos interventions dans les cas suivants :

  • Mouvement des fondations de maison indiviuelle
  • Le tassement du dallage de maison individuelle
  • Les fissures structurelles des maçonneries pavillonnaires
  • Les désordres des enduits monocouches
  • L'humidité en sous sol des batiments
  • La corosion des armatures beton en façades des batiments
  • Infiltration d’eau en général dans les pavillons, non respect des DTU
  • Condensation des logements
  • Effondrement des murs de soutenement
  • Défauts d’étanchéité des façades
  • Désordres des dallages intérieurs et extérieurs
  • Fissuration et décollement des carrelages dans l'habitat
  • Desordres touchant les conduits de fumés
  • Désordres des maçonneries en briques ou en parpaings
  • Désordres des toitures Terrasses
  • Désordres des charpentes en bois ou en lamellé-collé
  • Problèmes liés au traitement des bois
  • Désordres des piscines
  • Corrosion et embouage des circuits sanitaires et chauffages
  • Désordres des systhemes d isolation thermique par l'exterrieur
  • Désordes des structures des vérandas
  • Désordres d’isolation thermique et phonique des bâtiments
  • Désordes des constructions a ossature bois
  • Désordres du chauffage par le sol  a eau chaude et electrique
  • Désordres des cheminées à foyer ouvert ou fermé (insert)
  • Désordres dus aux remontées capillaires
  • Désordres des couvertures pavillonaires

Le diagnostic technique en matière d'humidité

La première étape consiste à réaliser un diagnostic technique, par un expert immobilier qui établira l'état parasitaire (si détectable sans démontage) et les valeurs d'humidité relevées dans l'immeuble (Humidité relative).

En matière locative, nos constats appuyés de mesures concrètes constituent une première étape indispensable, pour infirmer ou confirmer un trouble de jouissance locative. Il s'agira d'établir si le trouble d'occupation est réel, le motiver et le chiffrer si nécessaire, déterminer si celui-ci est une conséquence de la vétusté de matériaux du bâtiment, lié aux occupants ou encore du fait de la négligence d'entretien (locatif ou refus d'intervention de réparation).

Nos constatations sont faites en vue de déterminer ultérieurement, les préjudices subis par le requérant et les éventuelles indemnités dues par le tiers, résultant des défauts d’application ou de réalisation liés aux droits et aux obligations entre les parties, conformément aux dispositions du Code Civil, aux lois, usages et coutumes en la matière.

Voir également : Normes Région Wallonne (extrait partiel).

B. Recherches des causes d'humidité dans les habitations

1. Facteurs liés à l'humidité, la ventilation et la condensation

L'expert a pour mission de vous encadrer dans ce secteur étendu et compliqué. Il maîtrise les notions scientifiques des éléments d'hygrométrie, liées à ses connaissances en matériaux et son expérience en matière de déshumidification.

Objectif premier : détermination des causes essentielles de l'humidité dans les bâtiments, leurs effets, les remèdes et les différentes solutions.

2. Examen des facteurs à prendre en compte :

  • Activités des locaux : les locaux sont affectés à un usage résidentiel.
  • Nombre d’occupants
  • Entretien : normal / acceptable / insuffisant / mise en péril
  • Régime de chauffe : (au jour de la visite) - La température intérieure des locaux varie entre °C et °C
  • Année de construction
  • Orientation du bâtiment : façade principale avant
  • Équipement ou activité particulière dans le local : séchoir / aquarium

Mesures :

  • HR relevée : %
  • Température ambiante : °C
  • Température moyenne des points de contact :°C (type : murs)
  • Température particulière (sur linteaux / ébrasement /autres)
  • Humidité de contact (Détecteurs : Protimeter)
  • Moyens de ventilation : Statique / VMC / châssis + surface

3. Détermination des causes pathologiques (exemples) :

Humidité de construction :

  • Matériaux abandonnés sur les chantiers sans protection
  • Eau de gâchage
  • Précipitation durant la construction
  • Fissurations / stabilités
  • Efflorescences

Humidité ascensionnelle :

  • Cuvelage
  • Membranes
  • Puits / sources
  • Drainage

Causes accidentelles :

  • Égouttage / corniche / solins
  • Fissures / joints châssis
  • Défauts pattes de fixations isolantes
  • Éléments de toiture

Causes d’entretien :

  • Peintures / lasures
  • Bardages / pluies battantes
  • Défauts (sous-toiture, rives, roofing…)

Résistance thermique limitée :

  • Pont thermique
  • Défaut d’isolation
  • Étanchéité à l’air

Basse température des locaux : Proximité Wetbulb - dew point.

Manque de ventilation :

  • Peintures / lasures
  • Bardages / pluies battantes
  • Défauts (sous-toiture, rives, roofing…)

Manque de ventilation :

  • Conception
  • Occupants
  • Forte production de vapeur d’eau

Nécessité d'analyses complémentaires :

  • Vidéo, caméra
  • Caméra infra-rouge
  • Ingénieur / Architecte
  • Démontage

Cependant n'hésitez pas à nous contacter pour toute information particulière.